Chili sin carne au Cooking Chef Gourmet

Aujourd’hui, sur la Cuisine de Circée c’est chili sin carne au Cooking Chef Gourmet. Ce n’est pas que nous sommes devenus végétariens, mais nous mangeons de moins en moins de viande. Quand nous en mangeons c’est de la viande de qualité. Et comme le chili est un des plats préférés de mes garçons, et bien je leur prépare désormais une version sans viande.

Le soja texturé est passé comme une lettre à la poste, ils ne se sont pas rendus compte du subterfuge. Par contre choisissez le bien en fines protéines, ça passe bien qu’en grosses. Avec les épices et la sauce, ça convient parfaitement. En plus au niveau du coût final du plat, ça revient bien moins cher. Sachez que les protéines sont bien assurées à la fois par le soja, mais aussi les haricots rouges. On mange donc bien à sa faim !

Ingrédients

Pour 4 personnes

1 grosse boite d’haricots rouges cuits – 1,12 €

100 g d’oignons bio – 0,25 €

50g de protéines soja fines bio- 0,44 €

1 grosse boite de tomates pelées entières – 0,79 €

1/2 c. à c. de piment

1/2 c. à c. de cumin

1/2 c. à c. de coriandre moulu

1/2 c. à c. de paprika

2 c. à s. d’huile d’olive bio – 0,06 €

soit 0,67 €/personne

Indications

Préparation : 2 mn

Cuisson : 20 mn

 

Recette du chili sin carne au Cooking Chef Gourmet

  1. Peler les oignons. A l’aide du bol multifonction, émincer les oignons.
  2. Mettre le robot à chauffer à 120 °C pour faire cuire les oignons avec l’huile d’olives. Mettre le mélangeur et prévoir 2 mn de cuisson avec une rotation en continu.
  3. Ensuite mettre les tomates, les haricots rouges égouttés, les protéines de soja et les épices à mijoter toujours à 120°C pendant 18 minutes, avec une rotation avec un temps de pause de 5 secondes. Ça évite que les haricots rouges ne se désagrègent. Les protéines de soja ont alors le temps de gonfler grâce au jus des tomates.
  4. Il ne reste alors plus qu’à rajouter sel et poivre, puis servir le plat avec de la coriandre fraîche ciselé sur le dessus et avec un bol de riz.

Voilà ma recette de base. Après on peut apporter pas mal de variantes :

  • On peut cuire les haricots rouges soi même. C’est ce que je préfère, car les haricots sont bien plus fermes que ceux en boite. En plus on en trouve en épicerie en vrac, c’est donc forcément la solution que je préfère. Je fais d’abord gonfler 12h dans de l’eau froide ou 2h dans de l’eau chaude et puis cuire 18 mn au Cookéo sous pression.
  • Les tomates pelées peuvent être remplacées par des tomates fraîches quand c’est la saison. Elles apporteront plus de goût et de texture à la préparation. On prendra alors 600g de belles tomates bien mûres.
  • Et pour apporter un peu de couleur, on pourra aussi rajouter une petite boite de maïs en grains.

 

La recette en photos :

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

Laisser un commentaire