L’As du fallafel à Paris, à la hauteur de sa réputation

Aujourd’hui je vous emmène à Paris, chez l’As du fallafel. Cet endroit faisait partie de la liste des endroits où je voulais absolument déjeuner, et voilà c’est fait. J’en suis vraiment ravie.

J’en avais entendu parler depuis pas mal de temps. J’avais aussi vu des reportages sur ce snack qui est vraiment à part, car il est très réputé de partout. D’ailleurs quand nous sommes arrivés, il y avait pas mal de monde qui attendait pour être servi. Mais ce n’est pas pour cela que je me suis découragée, loin de là !

 

Le concept de l’As du fallafel

L’As du fallafel, ce n’est ni plus, ni moins qu’un snack. Il y a une salle en intérieur où déjeuner, et une partie vente à emporter.

Nous avons testé la vente à emporter. Et oui, il faisait beau et on voulait manger vite pour continuer de profiter de notre court séjour Parisien.

Là où on voit qu’ils ont l’habitude de drainer du débit, c’est qu’il y avait un gars à l’extérieur qui veillait à ce que tout se passe le plus vite possible. La queue était super bien disciplinée, ça ne gênait pas le passage des piétons et mine de rien ça avançait assez vite. Vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que ce fameux gars prenait les commandes et encaissaient en même temps, enfin que les espèces, car pour les cartes bleues, il fallait rentrer pour se faire encaisser.

Du coup quand on arrivait au comptoir pour se faire servir, il ne restait plus qu’à annoncer notre commande, donner ton ticket acquitté et récupérer son sandwich quelques secondes plus tard.

En cuisine ça avançait super rapidement. Ça ne chômait pas du tout. Si d’un côté c’est pas mal car on attend plus, ça rend aussi le service moins convivial, dommage.

Notre repas à l’As du fallafel

C’est donc en faisant la queue que notre commande a été prise. Ce n’était pas forcément l’idéal pour découvrir complètement la carte, qui était un peu plus loin avec la photo des plats.

Ça a donc été fallafel spécial pour tout le monde. Le sandwich est à 5,50 € en version à emporter et 3€ de plus quand on est en salle (tarifs 2018). Il comporte un grand pain pita rempli de fallafels bien sur mais pas que … Et oui il y a aussi pas mal de légumes crus, mais aussi la sauce blanche chaude par dessus. Je ne sais pas combien de fallafels étaient à l’intérieur du sandwich, mais il y en avait vraiment pas mal.

En tout cas, pour tout vous dire, moi qui ait bon appétit le midi, j’ai vraiment eu du mal à tout manger. C’est vraiment super consistant, je ne l’aurais pas crû. En tout cas, je me suis vraiment régalée et mes hommes aussi !

Comme pas mal d’autres personnes nous sommes allés les déguster un peu plus loin dans la rue des rosiers, il y a un petit jardin public avec des bancs, parfait pour se poser quelques minutes pour manger.

Bon, on y va ?

Oh oui !!! Situé rue des rosiers, dans le quartier du Marais qui est à visiter, prévoyez de vous y arrêter pour déjeuner. Lors d’un prochain voyage à Paris il n’est pas impossible que j’y retourne pour goûter les autres spécialités.

En tout cas, vous pouvez y aller sans souci, ce sont vraiment les As du fallafel !

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

Laisser un commentaire