Je vous emmène découvrir le marché Jean-Talon à Montréal

Publié par Circée le

Aujourd’hui je vous emmène découvrir le marché Jean-Talon à Montréal. La découverte d’un pays se fait pour moi également par sa gastronomie, autant que les vieilles pierres. Je vous en avais d’ailleurs déjà parlé lors de mon article Mon Voyage Gastronomique au Québec.

J’ai vraiment été impressionnée par ce marché, par l’atmosphère qui s’en dégage et tous ces producteurs et commerçants passionnés. C’est d’ailleurs pour ça que c’est un des marchés les plus fréquentés de Montréal.

Entrée du marché

 

L’ambiance au marché Jean-Talon

Au Marché Jean-Talon, il règne une vraie effervescence. Il y a pas mal de commerçants, qui vantent leurs produits, mais il y a également pas mal d’acheteurs.

Il y a beaucoup de locaux qui font leurs propres emplettes, car ici les prix sont bien moins chers que dans les supermarchés ou dépanneurs (= épicerie de nuit hors de prix). Du coup ça permet de s’alimenter en produits frais à moindre coût.

A noter qu’il est ouvert de 7h à 18h tous les jours, et même jusqu’à 20h les jeudis et vendredis.

Nous y sommes allés en toute fin de matinée, et pas mal de personnes y achetaient de quoi grignoter sur un bout de table. J’ai trouvé ça super sympa.

Les producteurs et commerçants

Pas mal de producteurs alentours viennent vendre leurs fruits, légumes et plantes au marché. Il y avait pas mal de bio, mais aussi du conventionnel. En tout cas, tous les légumes étaient super beaux et super frais.

Sinon comme chez nous, il y avait aussi des légumes non calibrés et moins chers. Ce qui est bien arrangeant. Par contre j’ai été surprise que pas mal de commerçants vendaient par lot, avec un prix affiché, mais pas le poids. Du coup pour comparer les prix d’un marchand à l’autre ce n’était pas trop facile. Ca m’a pas mal déstabilisé, d’autant plus qu’en terme de poids ils parlent en livres … Et une livre c’est 453g, trop simple pour les calculs …

Nous en tout cas sur le marché, on a fait notre marché, comme si on était chez nous à Montpellier. Il faut dire aussi que j’étais dans un vrai logement meublé et équipé (chez ma tante) du coup c’était pratique. C’est comme ça, qu’on a pu tester les pizzas locales, dont une nous a laissé perplexe : la pizza carbonara, avec des pâtes carbonara sur la pâte à pizza … Et oui …

On a aussi testé les tartes artisanales. Ce sont celles de la photo. Elles étaient vraiment trop bonnes : tarte au sirop d’érable, tarte aux bleuets et tarte à la pacane. C’était pas du tout light, mais comme on a énormément marché pendant notre séjour c’est bien passé. Sinon elles n’étaient vraiment pas cher : 20 $ les 3.

On a testé les œufs blancs aussi. C’était rigolo et peu habituel pour nous. La coquille se casse un peu plus facilement qu’avec nos œufs bruns, mais le résultat est identique. Là on les avait mangés en omelette avec les champignons frais achetés quelques stands plus loin.

Nous avons aussi goûté au maïs sucré, et glané du coup quelques infos pour le cuisiner, car je n’en avais jamais fait. Du coup un soir, on a pu vraiment manger comme les locaux. Par contre je ne me suis pas laissée tenter par les fraises du Québec dont c’était la pleine saison. Je les trouvais un peu bizarre j’avoue et je n’ai pas osé tester.

J’espère que si vous êtes du côté de Montréal, et oui il y a parmi vous quelques québécois, vous aurez envie de passer un peu de temps au marché Jean-Talon. En plus pour compléter les achats du marché, il y a à côté une boutique de vrac et une boulangerie pour le reste. Bref plus besoin d’aller trop loin, tout est à disposition ! Alors bonne balade au marché.

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :