Blog de cuisine familiale (Montpellier)

Hell’s Kitchen France saison 1

Hell’s Kitchen France saison 1

Ca faisait longtemps que je n’avais pas parlé d’émission culinaire. En l’occurrence, il y en a une nouvelle, enfin si on peut dire ça, qui est arrivée le 14 janvier 2016 et qui est désormais terminée pour cette saison, c’est Hell’s Kitchen.

Pour ma part, je connaissais la version US avec Gordon Ramsay et là elle est arrivée en France, et a été animé par Arnaud Tabarec, jeune chef étoilé à la tête de 2 restaurants à Cannes. Il avait donc toute sa légitimité à présenter l’émission. J’avoue que même si on est habitué aux coups de gueule de Gordon Ramsay, Arnaud Tabarec ne se laisse pas faire non plus.

hells_kitchen_fr_saison1_03

Le concept d’Hell’s Kitchen

Les équipes

Il y a 2 brigades de 8 cuisiniers qui s’affrontent :

  • les rouges, brigade de filles
  • les bleues, brigade de garçons

Les deux brigades rassemblent des cuisiniers plus ou moins expérimentés, certains sont chefs de cuisine, d’autres sont seconds, chefs à domicile, traiteurs, tiennent un food truck, bref il y a vraiment des parcours complètement différents et c’est ce qui fait le charme de l’émission.

Les épreuves

Il y en a 2 par jour :

  • l’épreuve du matin : Elle a un thème qui change à chaque fois : panier imposé, découpe de poulet etc … L’équipe perdante devra alors soit réaliser les préparations du soir pour les 2 équipes, soit devra réaliser une épreuve gage.
  • l’épreuve du soir : C’est le service du soir pour une soixante de couverts dans le restaurant d’Hell’s Kitchen. Les plats sont ceux de la carte, et ils changent de temps en temps. Chaque cuisinier a un poste bien précis et doit bien se coordonner avec les autres membres de son équipe pour envoyer tous les plats d’une table entière. Il est donc important qu’il y ait un vrai esprit d’équipe. C’est Arnaud Tabarec qui désigne l’équipe la moins performante, et au sein de l’équipe 2 personnes sont désignées à l’élimination, mais c’est le chef qui tranche.

 

Le gain

A la clé du concours il y avait la somme de 30.000 € ainsi que le titre de jeune talent du Gault & Millau, ce qui est pas mal quand on veut monter son projet professionnel.

HELL'S KITCHEN : Les cuisines de l'enfer

 

 

Et pour cette première saison …

Il y a eu pas mal de caractères forts, de mauvais caractères, des misogynes, des grosses têtes, des timides mais qui ont fait leur petit bonhomme de chemin, bref il y avait pas mal de personnalités complètement différentes.

Comme dans toutes ses émissions, on a nos préférés et ceux qu’on aime moins, voire même qu’on déteste. Là je dois bien avouer qu’il y en avait quelques uns qui étaient particulièrement désagréables, mais c’est le jeu … Ce qui me rassure, c’est que sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter où il y avait chaque jeudi un live tweet, pas mal de personnes pensaient comme moi.

Au niveau du rythme, ça allait même s’il y avait parfois quelques temps morts.

Je garde globalement un avis mitigé sur cette saison 1. Je me rends compte qu’en fait la version avec Gordon Ramsay ne me plaisait qu’à cause de la présence du chef charismatique, mais que le concept de l’émission avec toujours la même carte au menu, ou quasiment, ne me fais pas trop découvrir de cuisine, de trucs et astuces pour mieux cuisiner, qu’il y avait pour cette saison une grosse bataille de melons et qu’à force ça devient fatiguant.

Bref trop d’ego, pas assez de cuisine, je ne suis pas certaine que je signe pour une saison 2 s’il y en a une. Et vous qu’en avez-vous pensé ?

HELL'S KITCHEN : Les cuisines de l'enfer hells_kitchen_fr_saison1_02



2 thoughts on “Hell’s Kitchen France saison 1”

  • Je n’ai pas vu l’émission mais déjà les brigades filles/garçons pas sexiste pour un sou ce concept quoique ça pourrait donner une bonne leçon aux machos et laisser place aux femmes qui savent aussi bien diriger des brigades qu’un homme :p

    Allez tu m’as tout de même convaincu je vais la regarder

    (Sinon tu es sure que c’est seulement 30.00 € qu’ils gagnaient 😉 )

    • Ca aurait pu être sexiste en effet, c’était un peu ma crainte au départ, mais je ne l’ai pas ressenti comme ça au final.
      Pour la prime, j’avais oublié un 0 en effet … Je viens de corriger 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :