C’est parti pour Top Chef 2017

C’est parti pour Top Chef 2017. Je dois bien vous avouer que j’avais hâte. J’aime particulièrement cette émission, car on découvre au fil des émissions des nouvelles façons de travailler, des idées originales pour la cuisine, et c’est ce qui me plait. Ce n’est pas forcément pour le plaisir de voir les candidats, même si forcément au fil des émissions on a forcément nos chouchous.

Au fil du déroulement de l’émission au cours des prochaines semaines, je mettrai à jour cet article avec mes ressentis sur l’émission, les candidats, les recettes etc … Et bien sur je vous invite à me laisser des commentaires pour discuter de votre ressenti.

Le jury de Top Chef 2017

Pour ce Top Chef 2017, nous voilà repartis avec les chefs qu’on connaît bien :

  • Hélène Darroze. Ce n’est pas parce que c’est une femme, mais je la trouve vraiment humaine et très empathique. On sent bien la fibre maternelle, à prendre soin de ses protégés pour les faire évoluer. Bref c’est une vraie gentille !
  • Michel Sarran. C’est pour moi le rigolo de service, à taquiner régulièrement le chef Etchebest.
  • Philippe Etchebest. Comme chaque année pas mal de candidats écorchent son nom. D’ailleurs les Twittos s’en donnent à cœur joie ! Si ça vous dit d’ailleurs, je fais des live-tweets le mercredi soir. On pourra interagir en live si ça vous dit.

Jean-François Piège interviendra, mais un peu plus tard.

La nouveauté avec le Top Chef 2017 c’est que le jury choisit sa brigade. On a un peu l’impression d’être dans The Voice, quand ils sont en train d’aguicher les candidats, mais c’est de bonne guerre. Le but est bien entendu d’avoir le Top Chef parmi leur protégés.

Les candidats de Top Chef 2017

Provenant d’horizons compléments différents, on ne peut que trouver un petit côté sympa à quasiment chacun d’entre eux.

Pour ma part, j’ai trouvé ça bizarre de retrouver Guillaume Sanchez découvert dans l’émission spéciale pâtisserie sur France 2. Je me souviens de lui comme étant très doué mais ne goûtant jamais car il n’aimait pas le sucré. Je trouvais ça étrange comme manière de procéder, mais ça lui réussissait pas mal quand même.

Perso, dès le départ il y en a un qui m’a fortement déplu c’est Maximilien Dienst avec ses propos très osés et pas forcément très à propos. Il y a pas mal de choses en lui qui m’ont déplu humainement, après à savoir si c’est un bon pro, on le verra dans les prochaines émissions.

Il y a eu pas mal de buzz autour de Marion Lefebvre, ancienne chef à domicile, qui se revendique être plus une chef qu’une belle plante.

En autre fille, il y a Kelly Rangama, chef dans un restaurant gastronomique.

La dernière participante est Giacenta Trivero, italienne et gérante d’un hôtel à Rome.

Il y a également un traiteur, Jean-François Bury, qui a en plus remporté le championnat du monde des traiteurs. Joli palmarès !

Michaël Riss, chef de cuisine, était pour moi le gentil gars de toute la bande des candidats.

L’extra-terrestre de l’aventure ça pourrait être Alexandre Spinelli qui est premier chef de partie d’un gastro doublement étoilé, sans avoir de diplôme de cuisine.

Franck Pelux semble être la grande gueule. Installé avec succès à Pekin, le restaurant dans lequel il travail est quand même classé 12ème au palmarès mondial de Tripadvisor !

Ancien meilleur apprenti de France, David Gremillet semble être à la fois le bon élève, mais aussi un petit filou, vu son épreuve sur les cœurs coulants.

Thomas Letourneur, c’est le beau gosse de l’aventure. Chef privé, il semblait de prime abord déterminé, mais peut-être pas tant que ça ?

Julien Wauthier, chef d’un restaurant, c’est le 2ème Belge de l’aventure. il m’a l’air bien têtu.

Jérémie Izarn m’a paru un peu têtu lui aussi, ça promet pour après …

Et pour finir, comme depuis quelques années, le gagnant d’Objectif Top Chef est présent, c’est Carl Dutting. Après son diplôme il n’avait pas travaillé dans la restauration, s’orientant vers la vente. Aujourd’hui il revient au métier, plus décidé que jamais.

 

L’émission du 25 janvier 2017

Les épreuves préliminaires

Pour chaque épreuve préliminaire, les 15 candidats ont été répartis en 3 groupe ayant chacun un thème :

  • faire des pâtes sans pâtes
  • revisiter le bœuf carottes
  • faire un cœur coulant

On a eu à peu près 2 tiers de plats intéressants et un tiers de plats pas vraiment réussis, ou alors carrément pas présentés, comme ça a été le cas du cœur coulant de Marion. C’est d’ailleurs ce qui l’a emmenée en épreuve de la dernière chance.

En petites aventures, on a eu droit très rapidement à un doigt coupé, celui de Thomas. je ne vous cache pas, que ça me rappelle des souvenirs, pas forcément très bons. Du coup j’ai vraiment compati car ça fait mal.

L’épreuve de la dernière chance

Pour l’épreuve de la dernière chance, il fallait alors sublimer la crevette. Perso j’adore la crevette, alors forcément ça donne des envies. Et les premiers candidats éliminés ont été Marion, Alexandre et Mickaël.

 

L’émission du 1er février 2017

Les épreuves préliminaires

Cette fois, il n’y a eu que 2 groupes pour les épreuves préliminaires. Chaque brigade a été coupée en deux et avait un thème précis :

  • travailler la sardine, le loup ou le calamar
  • réaliser un trompe l’oeil

A St Tropez, en présence d’Arnaud Donckele, chef du restaurant triplement étoilé La Vague d’Or, les candidats devraient travailler la sardine, le loup ou le calamar. Pour mettre un peu de piquant, c’était les chefs qui devaient choisir les éléments dans le garde manger, mais il n’y avait pas assez de produits pour tous. Il fallait faire au plus rapide, du coup on a eu droit à une gentille petite bagarre entre chefs. Attention, au final il ne pouvait y avoir la dégustation que d’une seule assiette par équipe, leur Chef devait choisir l’assiette à présenter et l’autre allait en dernière chance.

Dans l’équipe d’Hélène Darroze, c’est Giacenta et Maximilien qui se sont collés à la sardine, ce qui n’était pas vraiment pour plaire à Maximilien. Il l’a présentée crue en sashimi avec des légumes de ratatouille. Giacenta fait des rouleaux de sardines avec caviar d’aubergine. Elle a présenté le plat avec l’arête de sardine frite, j’ai trouvé ça vraiment pas appétissant. Au final, c’est Maximilien qui a été choisi.

Dans l’équipe de Philippe Etchebest, Carl et Jérémie ont travaillé le loup. C’était mal parti au départ, car Jérémie a mis beaucoup de cardamome dans sa purée de patate douce. Il a trvaillé le loup en 2 façons. De son côté Carl a travaillé le loup en tartare, mais il manquait un peu d’acidité. Il l’a accompagné d’une déclinaison de fenouil, à défaut de mettre le citron caviar que le chef avait ramené. C’est Jérémie qui a été choisi.

Et sinon dans l’équipe de Michel Sarran, ce sont Alexis et David qui se sont affrontés sur le thème des calamars. J’ai vraiment bien aimé le plat de David, qui a fumé le calamar au foin. Il l’a accompagné d’un beurre blanc coloré à l’encre de seiche et agrémenté de fruits exotiques. Les tentacules du calamar ont été frites pour donner deux textures différentes. Le dressage était vraiment sympa, de façon peinture éclatée. Alexis a réalisé une assiette propre de calamars snackés au piment d’Espelette, poireau confits, purée de poireaux à la verveine. C’est Alexis qui a été choisi

Des trois assiettes goûtées par Arnaud Donckele, Jérémie et Maximilien ont été qualifiés.

C’est aux studios que l’épreuve du trompe l’œil a eu lieu, en présence de Yann Brice, meilleur ouvrier de France traiteur. 

Philippe Etchebest faisait s’affronter Jean-François et Franck. Franck est parti sur une tomate farcie, c’était vraiment un truc de fou, avec des grains de riz en meringue ! C’était vraiment énormément de travail. Par contre il a énormément stressé, a été brouillon, et son énervement a fait qu’ils’est fait rappelé à l’ordre. De son côté, Jean François a réalisé un Mont Blanc à base de Crème de panais, de crème d’oignons grillés pour donner l’aspect du marron. Il a eu pas mal de difficultés pour l’aspect, mais au final c’est lui qui a été choisi.

Dans l’équipe de Michel Sarran, Julien et Guillaume ont décidé de travailler l’œuf. Pour Julien, c’était l’œuf mayonnaise. Mais finalement il s’est perdu en chemin en passant par l’œuf florentine et revenir à l’œuf dur au cœur coulant, un concept … Guillaume a pas mal couru dans tous les sens et est allé vers quelque chose de classique, enfin déjà vu, mais super bien exécuté aux dires des chefs. C’était un cémeux passion pour le jaune et un crémeux coco pour le blanc avec meringue italienne, pour alléger la texture. C’est lui qui a été choisi.

Dans l’équipe d’Hélène Darroze, Thomas et Kelly se sont affrontés. Kelly a présenté un carpaccio de bœuf, avec des pêches laquées, des tuiles à l’amande pour le parmesan, des tuiles pistaches pour le pesto.  De son côté Thomas a travaillé le tiramisu. Il a utilisé du cabillaud cuit en petits ronds pour faire comme un biscuit, la chapelure de pain pour faire du chocolat et une mousse de pommes de terre montée au siphon pour faire le mascarpone. Le résultat était bluffant. C’est d’ailleurs lui qui a été choisi.

Pour cette épreuve éliminatoire, ce sont Guillaume et Jean François, qui ont été qualifiés.

L’épreuve de la dernière chance

Lors de l’épreuve de la dernière chance, les chefs ont choisi les plats à l’aveugle. Il y avait d’ailleurs Jean François Piège, qui était présent. Le thème était le mono produit. D’ailleurs pas mal de candidats ont choisi le même fruit ou légume. 

La pomme a été choisie par Giacenta et Carl. Franck, Kelly et Alexis ont choisi la carotte. De leur côté David a choisi le champignon, Thomas l’asperge et Julien le chou fleur. 

Il y avait pas mal d’assiettes complètement inégales dans cette dernière épreuve, certains ayant clairement été moins inspirés que d’autres. Au final c’est Carl qui a été éliminé.

 

L’émission du 8 février 2017

Les épreuves préliminaires

Cette fois-ci également les équipes des chefs ont été divisées en deux avec chacune une épreuve préliminaire :

  • l’épreuve de la boîte noire
  • sublimer le poulet pommes de terre

C’est Jean-François Piège qui a réalisé cette fois la recette à retrouver dans la boite noire. Si visuellement ça ne semblait pas poser trop de problème, c’est au niveau des goûts que ça se corsait. Il y avait vraiment beaucoup de choses à retrouver et pas des simples parfois :

  • une mousseline pomme de terre avec vin jaune et noix
  • une chips de tendon de bœuf (!)
  • un tartare de boeuf
  • une glace au hareng fumé

Les 3 groupes d’équipes passaient à tour de rôle dans la boîte noire et devaient lister les ingrédients. de l’assiette. Seules les 2 équipes sur 3 qui avaient trouvaient le plus d’ingrédients avaient le droit de cuisiner. La dernière équipe partait en dernière chance. Il y a eu une habile stratégie de l’équipe de Philippe en mentionnant le sel et le poivre, qui faisait partie des ingrédients forcément. Du coup ils ont été qualifiés. Par contre, Kelly et Maximilien de l’équipe d’Hélène Darroze sont partis direct en dernière chance sans avoir pu cuisiner.
Les 2 équipes ont eu 1h30 pour reproduire la recette. Au départ, l’ambiance était difficile dans l’équipe de Michel car ils n’étaient pas d’accord, chacun restait campé sur ses positions. Heureusement que le passage dans la boite de Michel Sarran permet à tout le monde de se mettre d’accord pour faire le plat.

Du côté de l’équipe de Philippe Etchebest, c’était difficile car ils n’avaient quasiment rien trouvé. Ils ont confondu purée de pomme de terre et purée de céleri.

Finalement c’est l’équipe de Michel Sarran qui a remporté l’épreuve.


Pour sublimer le poulet pomme de terre, les 3 équipes sont parties en Bresse chez George Blanc. Giacenta et Thomas représentaient l’équipe d’Hélène Darroze, Guillaume et Alexis celle de Michel Sarra, et Jean François tout seul celle de Philippe Etchebest. Pour apporter un peu de piment, il y a eu plusieurs tests de reconnaissance de produits. Chaque gagnant pouvait alors partir cuisiner, et plus les quizz passaient et moins il y avait de temps pour cuisiner.

Le  1er quizz était sur les courges, c’est Guillaume qui a gagné le droit de cuisiner 1h30 et il s’est lancé dans une recette super pointue, avec des goûts décalés, assez loin des retranchements de Georges Blanc, bref une vraie prise de risque.

Le 2ème quizz sur les pâtes a été réussi par Giacenta, italienne de cette émission Top Chef 2017. Elle est partie sur des ballottines de volaille farcies aux champignons et purée de pommes de terre rôties.

Le 3eme quizz sur les pâtisseries pour faire 45 mn de Cuisine a été réussi par Jean François. Il est parti sur des suprêmes de volaille et purée au lard avec un jus rajouté sur les conseils de son chef.

Le 4eme quizz était sur les fromages, et a été remporté par Thomas. C’est donc Alexis qui est parti en dernière chance sans avoir pu cuisiner.

Georges Blanc a vraiment été inspiré par le plat de Guillaume, et lui a fait de très jolis compliments. C’est donc sans surprise que son plat a été choisi. Thomas, Giacenta et Alexis sont partis en dernière chance sur cette épreuve.

L’épreuve de la dernière chance

Il fallait alors réaliser en 1h30 un plat avec une couche craquante. Là tout le monde est parti sur du sucré. Ce qui est assez marrant sur cette épreuve c’est que 2 erreurs identiques ont été faites par ceux qui ont fait une meringue : utiliser du sel à la place du sucre.

Kelly a par contre réalisé une très jolie opaline. Par contre elle a bien soufflé dessus. Je ne sais pas vous, mais ça me dégoûte quand on sait que quelqu’un d’autre va le déguster.

Il y a eu un très joli travail de Jérémie avec sa sphère en chocolat. L’assiette était vraiment super bien travaillée, c’était très visuel. C’est sans surprise qu’il a été choisi. Pour cette épreuve du 8 février de Top Chef 2017, c’est le départ de Thomas avec sa recette un peu trop simple. Pour ma part je le trouvais plus faible que les autres dans les réalisations, ce n’était donc qu’une suite logique.

A ce niveau de la compétition de Top Chef 2017, je n’ai pas vraiment de chouchou. Par contre, j’aime bien le nouveau style des épreuves,. Je trouve ça plus pimenté, c’est pas mal du tout.

 

Surtout, n’oubliez pas, cet article sera remis à jour chaque jeudi. Retrouvez mes impressions sur les différentes émissions de Top Chef 2017. Il faudra revenir régulièrement !

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :