Blog de cuisine familiale (Montpellier)

Visite d’une vieille maison héraultaise : Noilly Prat

Visite d’une vieille maison héraultaise : Noilly Prat

Avec Annabelle du Panier de la Coccinelle, j’ai eu le plaisir dernièrement d’être invitée par la respectable maison Noilly Prat à connaître leur histoire, de visiter le site, découvrir les secrets de fabrication, déguster leurs produits dans un lieu d’exception, et finir par un repas dégustation dans la cour ombragée.

Je ne pouvais vraiment pas refuser cette invitation car je tiens à découvrir les spécialités locales et vous montrer tous les charmes culinaires de la région.

np_03

Naissance de la maison Noilly Prat

Tout commence en 1813 avec Joseph Noilly qui crée la première recette de vermouth français. Le relais est pris en 1850 par son fils Louis qui commence alors à faire vieillir le vin à Marseillan, au bord de l’étang de Thau. En effet il avait remarqué que le vin vieillissait de manière spécifique lors des voyages en mer, quand les tonneaux étaient fouettés par les embruns.

Puis Louis Noilly s’associa avec son gendre Claudius Prat et c’est ainsi qu’est née la maison Noilly Prat. Au décès de Louis et Claudius, c’est leur fille et épouse respective, qui reprit de main de maître l’entreprise et la développa notamment à l’international.

np_07s

Visite du site de Noilly Prat

La visite du site a débuté par une visite d’un chais extérieur, ce qui n’est pas commun du tout. En effet, dès début de la société, la famille Noilly s’était rendu compte du goût particulier du vin vieilli dans des fûts en plein air, et c’est pourquoi encore aujourd’hui 2 des 3 cépages utilisés, en l’occurence le Picpoul et la Clairette vieillissent pendant 1 an dans des fûts de chêne. Ces deux cépages sont donc de la région.

Ce n’est qu’ensuite que le Mistelle, qui lui vient d’Espagne ou de Grèce, est rajouté, ainsi que différents fruits, herbes et épices (quinquina, muscade, camomille, oranges amères etc …) pour donner les 3 variétés de Noilly Prat :

  • l’Original Dry
  • le Rouge
  • l’Ambré

L’aromatisation des vins, appelé dodinage, dure 3 semaines, et ensuite les herbes et épices sont retirés pour laisser à nouveau la préparation reposer pendant 6 semaines. C’est un vrai savoir faire et les fûts utilisés ne font pas moins de 660 litres. Quand on est à côté c’est vraiment impressionnant.

np_08m

np_09m

np_10sm

Dégustation du Noilly Prat dans un lieu d’exception

Après la visite des secrets de fabrication du Noilly Prat, notre guide nous a alors emmené dans un endroit d’exception dans le domaine : un bar privé au coeur du domaine, qui peut être privatisé pour des réceptions. J’ai pour ma part craqué sur le mur de lumière avec toutes les bouteilles d’Original Dry en fond.

Avec Annabelle, nous avons alors pu déguster les 3 variétés de Noilly Prat avec des accompagnements réalisés à base de Noilly Prat et qui accompagnaient aussi bien des produits de la terre le foie gras mariné avec le Noilly Prat Ambré et sa gelée de Noilly Prat Ambré, mais aussi la mer avec les rillettes de St Jacques à l’Original Dry. On me les avait d’ailleurs recommandées avant ma venue et j’ai eu un vrai coup de coeur pour ce mariage.

Nous avons alors bien pu découvrir les différentes saveurs du Noilly Prat :

  • l’Original Dry, qui est très frais et légèrement sucré
  • le Rouge, qui est épicé et légèrement sucré
  • l’Ambré, qui est bien épicé et liquoreux

np_11

np_02m

 

Déjeuner conçu par des MOF

Et pour finir notre visite, nous avons alors pu découvrir les repas mis en place depuis le début de l’été afin de prolonger la découverte du domaine. Pour cela, ils se sont entourés de différentes MOF (meilleurs ouvriers de France) afin de les aider à concevoir ce menu : pain, fromage, charcuterie, légumes et pâtisserie. D’ailleurs les guimauves au Noilly Prat de Cabiron étaient à tomber !

Les repas ont du s’arrêter avec la rentrée, mais c’est à vérifier.

IMG_6960s

IMG_6962s

Bref, j’ai passé une excellente journée au domaine, ravie d’avoir pu découvrir une vieille maison héraultaise qui a su se faire connaître à l’étranger, mais qui mérite aussi d’être connue en France, car plus dans l’ombre de Martini.

Si vous avez l’occasion de passer à Marseillan ou pas très loin je vous invite à aller y faire un tour.



4 thoughts on “Visite d’une vieille maison héraultaise : Noilly Prat”

  • Salut!
    ça du être une super journée, je ne savais pas qu’ils font visiter. Il faut absolument que j’y passse un jour. Du coup j’ai eu l’idée de faire une sauce au Noilly Prat ! et pour la touche perso , j’ai remplacé la crème par du lait coco, c’était très bon avec du saumon et une fondu de fenouil. Je l’ai mis sur ma carte pour la semaine qui suit! Merci pour c’est superbes visites et articles!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :