Ma gelée de pommes anti gaspi

Publié par Circée le

Je profite d’un petit regain d’énergie pour rédiger cette recette, car comme vous le savez ma forme est en dents de scie donc autant profiter des moments où tout fonctionne à peu près correctement. Veuillez par contre m’excuser d’avance si vous trouvez quelques coquilles (et pas d’oeuf) dans cet article, des fois tous mes neurones ne sont pas correctement connectés.

Pour cette recette, j’ai joué à fond l’anti-gaspi. A savoir que lorsque je réalise mes compotes de pommes maison, d’habitude je ne jetais pas les trognons et peaux, je les donnais aux poules qui se régalaient. Et puis j’ai appris qu’il y avait moyen d’utiliser encore mieux ce « résidu » de préparation pour en faire une 2ème préparation : de la gelée de pomme, qui allait bien tenir grâce à la pectine naturelle contenue dans ce que je donnais jusqu’à présent aux poules.

Et voilà comment utiliser au maximum ses ingrédients …

gelee_de_pomme_05

Ingrédients :

J’ai été une très mauvaise élève sur ce coup-là car je n’ai absolument pas pesé la quantité de pommes au départ … Bon vu le nombre de pommes sur la photo, il devait y avoir environ 3,50 Kg de pommes et au final j’ai obtenu à peu près 6 pots de confiture.

De toute façon, vous allez voir pour la recette ce n’est pas bien grave …

gelee_de_pomme_01

Comment faire cette gelée de pommes ?

Commencer par bien laver les pommes, bien les brosser, puis les éplucher. Comme je vous l’ai dit avec la pulpe des pommes, j’en ai fait des compotes de pommes maison afin de remplir les gourdes Squiz de mes enfants pour le goûter. J’ai donc obtenu 2 marmites : une avec la future compote et une avec la future gelée.

Mon matériel indispensable pour travailler la pomme : le pèle-pomme, qui fait un travail super net, précis et rapide, bref il est super et il faut vraiment que je vous en parle prochainement.

gelee_de_pomme_02

Mettre de l’eau au ras des épluchures de pommes, attention pas plus car sinon la gelée sera trop liquide. Ca serait dommage de devoir rajouter du gélifiant quand même quand on essaye de travailler le plus naturellement possible.

Mettre à cuire à feu doux pendant environ 1h.

Une fois la cuisson terminée, verser tout le contenu dans un chinois et presser très fort de manière à récupérer tout le jus. Sa couleur pourra être différente en fonction des pommes utilisées. Les miennes étant rouges, c’est pour cela qu’on a cette jolie couleur. J’ai obtenu 2 fois ce verre doseur avec ma marmite originale.

Suivant la quantité de liquide obtenu, il faut utiliser le barème suivant : 1 L de liquide = 800g de sucre. C’est pour cela que peut importe votre quantité de pommes initiale, vous saurez toujours quelles quantités d’ingrédients utiliser.

gelee_de_pomme_03

On reverse le liquide et le sucre correspondant dans la marmite, sans les résidus de pomme qu’on peut alors jeter (ou donner aux poules) et mettre à bouillir pendant 30 mn à 1h suivant le feu utilisé. Il faut arrêter la cuisson à partir du moment où la texture commence à être épaisse.

Il ne reste alors plus qu’à verser dans vos pots à confitures.

gelee_de_pomme_04

Cette gelée de pommes pourra être dégustée avec les tartines du matin, pour le goûter de l’après-midi ou bien même avec un petit fromage de chèvre le soir. Bref il n’y aura que des occasions pour finir le pot.

Bon appétit !

Recette testée et approuvée par :

Serez-vous les premiers ?

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

3 commentaires

miams · 23 mars 2016 à 14 h 33 min

Belle idée merci

Amandyne · 27 avril 2016 à 15 h 59 min

ça a l’air délicieux

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :