dry-january

L'instant Foodie : le Dry January

Le Dry January c’est une tendance qui a commencé à s’installer il y a quelques années.

Le principe est simple : rester sobre pendant le mois de janvier. Ça paraît un peu simpliste, mais les bienfaits sont nombreux, alors donnons-nous toutes les chances de réussir ensemble !

Pourquoi se lancer dans le Dry January ?

Prendre soin de son corps

L’intérêt est double pour le corps : 

  • à l’intérieur, on va purifier son corps, et notamment mettre un peu au repos son foie après les fêtes. A condition par contre de ne pas abuser de la galette des rois
  • à l’extérieur, on va perdre du poids. Et oui l’alcool c’est au final du sucre, et du coup du gras. Indéniablement si on supprime l’alcool, on va perdre du poids. On va aussi améliorer l’aspect de sa peau. Contrairement à ce qu’on peut penser l’alcool déhydrate, et du coup le fait d’arrêter de boire de l’alcool va permettre à tous les organes de garder leur eau, ce qui signifie pour la peau, avoir un aspect plus éclatant.

Prendre soin de son esprit

Le fait de diminuer ou arrêter complètement l’alcool, ça permet de mieux dormir.

Ainsi en dormant mieux, le sommeil sera plus réparateur et notre cerveau sera en meilleure forme pour réfléchir.

Ressentir plus de positivité

On est nombreux en fin de semaine de s’accorder ce qu’on appelle un moment détente avec une bière ou un verre de vin. C’est le moment où on souffle et où on se réconforte.

Et bien d’après l’institut national sur l’abus d’alcool et l’alcoolisme, commission de l’Institut Américain de la Santé, cet effet anti dépresseur ne se ferait qu’à court terme, et à long terme il générerait de l’anxiété.

Comment réussir son Dry January ?

Convertir ses amis au Dry January

Selon moi, c’est la première étape à réaliser. En effet souvent quand on boit de l’alcool, c’est avec des amis. Si ceux-ci se lancent aussi dans le challenge, ça sera plus facile de résister. 

Si par contre vous avez l’habitude de boire seul(e), c’est peut-être l’occasion d’aller consulter et de vous faire aider auprès d’associations spécialisées.

Limiter au lieu d’arrêter complètement ?

Pour ceux qui ne se sentent pas assez forts pour résister, et si au lieu d’arrêter complètement l’alcool, on limitait simplement la quantité ?

Partir sur un seul verre par jour, et seulement le week-end ? Ça permettrait déjà de réduire pas mal la quantité non ?

On se lance dans le challenge ensemble ?

Toi lecteur, lectrice, je t’invite à participer aussi au challenge Dry January.

Je ne sais pas quelle est ta motivation, la mienne est de perdre du poids. Le nombre d’apéros ces derniers temps avec les copains a entrainé une prise de poids et je ne me retrouve pas dans mon nouveau corps. Du coup ce Dry January est l’occasion pour moi de me reprendre en main et de redécouvrir les eaux détox.

Du coup avec le #DryJanuaryParCircee je vous invite à partager tous vos efforts pour réussir ce challenge ! A très vite sur les réseaux sociaux !

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :