Food in sud 2018, avec mes coups de coeur

Publié par cuisinedecircee le

Aujourd’hui je vous emmène découvrir mon Food in sud 2018. Et oui, il y a certaines parties du salon qui ne m’intéressaient pas forcément, du coup je n’y ai pas trop traîné les pieds, mais y en a d’autres notamment du côté de l’épicerie fine et des ateliers de cuisine (et championnat de pizza) où j’ai adoré traînasser.

Ça faisait quand même 2 ans que j’attendais ce salon avec impatience (cf. Food in sud 2016). En plus l’année dernière, je me suis fait une petite frayeur, je croyais que c’était tous les ans et que je n’avais pas ma place. Mais non c’est un salon pro qui se tient tous les 2 ans …

Et me voilà donc à fouler les 2 halls du Parc Chanot à Marseille, réservés à cette occasion.

Les allées de l’épicerie fine

Lors de ce Food in sud 2018, j’ai adoré découvrir tous les produits confectionnés avec soin par des petits producteurs de la région du sud. Je ne vais pas tout vous montrer, car il y avait bien trop de stands. Je vais plutôt vous parler de mes coups de cœur.

Du salé

Du côté du salé, mes 2 coups de cœur sont allés à Vrai et Bon et Aix & Terra.

Pour Vrai et Bon, c’est une combinaison de plein de choses qui a fait que j’ai craqué pour leurs produits. Ce sont des vrais plats familiaux, mais aussi des salades composées. Surtout ce qui m’a fait craquer ce sont leurs pots. Ils ne sont pas seulement trop beaux, ils sont surtout en verre, et donc ça c’est bien dans ma politique zéro déchet.

Concernant Aix & Terra, outre le jeu de mots bien trouvé pour cette société Aixoise, c’est avant tout leur audace sur des associations de tartinables. Moi les tartines j’adore ça. D’ailleurs bientôt je vais vous parler de la Sainte Tartine 2018. Ils ont fait une poichichade à la poutargue, c’était trop bon !!! OK ça se voit que je suis une fille du sud, mais pois chiche et poutargue, je ne résiste pas !

Du sucré

Pour le sucré, j’ai eu là aussi 2 coups de cœur. Le premier est visuel, pour les Gourmandises de Margot et le deuxième est gustatif, pour les produits de la marque Florian.

Et oui, pour les Gourmandises de Margot, mon coup de cœur n’est que visuel. Et oui, je n’ai hélas pas eu l’occasion de goûter leurs produits. En tout cas, ils étaient super bien exposés. Ça sera peut-être pour une prochaine fois ?

Par contre pour les produits de la Confiserie Florian, là j’ai vraiment goûté à pas mal de choses et je me suis vraiment régalée. Les confitures à base de fleurs sont indescriptibles. On a comme l’impression de manger une fleur sucrée. C’était vraiment un émerveillement des papilles. Nul doute que lors de mon prochain passage à Nice, j’irai faire un tour à leur boutique.

Des boissons

Et oui, après avoir picoré du salé et du sucré, il fait soif non ? Et bien Food in sud 2018 regorgeait de nouveautés et de produits plus intéressants les uns que les autres.

J’ai craqué sur les thés Oh My Tea. Là c’était un vrai combo gagnant au niveau du marketing avec un emballage super sympa et des noms qu’on retient bien (Before un big dodo, Flower Power, ou bien Chaï perché). Mais aussi au niveau du produit proposé, ça a été un vrai coup de cœur, pour la buveuse régulière de thés et infusions, que je suis.

Une autre marque qui a retenu mon attention, c’est Citrojito. Si vous aussi vous aimez les mojitos, c’est pour vous. Le Citrojito est une base de cocktail à base de citron, de rhum désalcoolisé et de caramel notamment (le reste est secret), qui permet en rajoutant de l’eau gazeuse, de la glace pilée et de la menthe fraîche d’obtenir un bon virgin mojito, et avec un peu de rhum ça fait un vrai mojito. Le principe est de pouvoir faire un cocktail super rapidement. J’ai goûté un Virgin Mojito et c’était vraiment bluffant.

Du côté des fourneaux

Et du côté des fourneaux, il y avait pas mal de chefs avec des démonstrations en live, mais aussi des dégustations. J’ai commencé les démonstrations, par celles du championnat de pizza. La pizza et moi c’est une grands histoire d’amour, et là j’ai été servie. Des pizzas faites par des Italiens, de surcroît ceux qui avaient gagné le dernier championnat du monde, je ne pouvais pas rêver mieux !

O mama mia, ma pizza !

Certes coupée cette pizza ne rend pas hommage à la belle pizza qui nous a été présentée, mais mine de rien j’ai bien écouté leurs leçons et je vous la livre. Au début il faut faire une belle pâte à pain, bien humide. Faire cuire la pâte à blanc. Elle gonfle alors pas mal. Ensuite on la garnit. Ici c’était d’une petite sauce tomate, des tomates cerises poêlées, pignons, pommes de terre et mozzarella, et on enfourne à nouveau. Cela permet alors de cuire les ingrédients. Et juste au moment de servir, ils ont rajouté un petit peu de morue salée, c’était un régal !!!

 

Combats de chefs

Et puis sur la Place des Chefs, toute la journée les challenges s’enchaînaient sur des thèmes bien particuliers : l’huile d’olive, les poissons etc …

J’ai eu l’occasion d’assister à pas mal de battles entre les chefs. Ce n’était pas complètement des battles, mais plutôt du travail chacun de son côté. Ce qui était sympa, c’était que certains chefs une fois après avoir fini allaient voir les autres chefs, posaient des questions, bref faisaient un peu d’animation.

C’est ainsi que comme ça, lors d’une battle, pas mal de chefs ont fini juste à côté de Jacques Pourcel. Autre point rigolo, c’est que Lionel Levy, actuellement chef de l’Intercontinental à Marseille avait dans sa brigade … Titoff. Et oui il était venu faire le show.

Georgiana Viou de La Piscine à Marseille était venue présenter ses œufs mimosa à la poutargue. J’ai eu l’occasion de les goûter au restaurant, puis à nouveau à Food in sud 2018, et bien je me suis régalée !

 

Mes moments forts de Food in sud 2018

Le premier c’est que c’était vraiment un très grand salon. Il l’était encore plus que le dernier.

J’y ai trouvé aussi une ambiance plus chaleureuse, que pour la précédente édition. L’atmosphère était plus gaie.

La partie épicerie fine était pour moi une vraie réussite. Elle regorgeait de beaux produits, et c’est ce que je cherchais.

 

Bref pour moi cette édition Food in sud 2018 a été une vraie réussite. Je me suis régalée, au propre comme au figuré. J’ai déjà hâte à la prochaine édition !

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :