Les Grands Buffets de Narbonne, gargantuesques !

Publié par cuisinedecircee le

grands-buffets

Plus qu’un buffet à volonté, les Grands Buffets à Narbonne sont un temple de la gastronomie française. On y (re)découvre les plus grands plats.

Quand on m’a invité à venir découvrir l’endroit, j’avoue avoir pas mal hésité. Comment allier la qualité à la quantité ? Et puis comme des copains de l’Est de la France ne rataient pour rien au monde ce rendez-vous lors de leurs vacances estivales, je me suis dis que je pouvais bien tenter l’aventure.

Voilà comment avec mon homme, nous avons fait une petite escapade à Narbonne qu’on ne connaissait pas, bien qu’à une heure seulement de Montpellier.

grands-buffets
L’entrée des Grands Buffets

L’ambiance aux Grands Buffets de Narbonne

Créé en 1989, ce restaurant fêtera cette année ses 30 ans et se verra doté d’un espace extérieur supplémentaire. 

J’avoue que l’intérieur est déjà vraiment super sympa, avec son ambiance vieille brasserie française et son personnel habillé en tenue classique des brasseries. 

La décoration

En rentrant dans les Grands Buffets, on change complètement d’époque. La décoration est très chaleureuse, avec pas mal de boiseries partout dans le restaurant.

Il y a également de nombreuses lumières tamisées, d’ailleurs ça m’a causé des soucis pour quelques photos, mais c’est un autre sujet 😉

Mais surtout ce qui m’a frappé, ce sont les décorations avec de vieux ustensiles de cuisine, dont pas mal d’argenterie. J’ai eu l’information que le fondateur des Grands Buffets était un féru de belles pièces d’argenterie. Il a d’ailleurs acheté de vraies œuvres d’art en argent. C’est vraiment splendide !

Les buffets

Mais au-delà de la décoration, ce qu’on vient chercher dans ce restaurant ce sont les buffets. 

Ils sont divisés en différents espaces

  • les entrées de charcuterie
  • les entrées de poissons et crustacés
  • les entrées à base de légumes
  • les plats chauds
  • les fromages
  • les pains et condiments
  • les desserts

D’ailleurs ce sont les desserts qu’on voit en premier quand on arrive et ça met bien l’eau à la bouche.

Les entrées

Le choix des entrées est vraiment phénoménal ! Poissons, crustacés, charcuterie et légumes, il y en a pour tous les goûts !

Du coup, comme je voulais quand même avoir un aperçu global de tout ce qui était proposé, j’ai goûté à pas mal de choses. Je sais me dévouer quand il faut 🙂

En terme de poissons et crustacés, le choix était énorme ! Homards, crevettes, huîtres, moules, soupe de poissons, anchois, terrine de poissons, crabes … Je ne savais plus trop où donner de la tête. En plus à chaque fois, les petits accompagnements étaient là, sauces diverses pour accompagner les crustacés, le fromage râpé et les croûtons pour la soupe. Rien n’était laissé au hasard …

Du côté de la charcuterie, là aussi c’était gargantuesque ! Je ne vous dis pas le nombre de foies gras, avec là aussi les accompagnements qui allaient bien (confiture d’oignons, figues etc …). Quand aux jambons crus, d’Espagne, d’Italie ou de France, avec des affinages plus ou moins long, là on a pu faire vraiment la différence entre chacun, comme vous pourrez voir plus bas. Et puis il y avait du vraiment pâté en croûte, vraiment trop bon !

Contrairement à mes habitudes, je n’ai pas trop traîné du côté des crudités. Il faut avouer que j’avais déjà goûté à pas mal de choses.

Autant vous dire qu’après tout ça, il était un peu difficile de penser que le repas était loin d’être terminé !

Les plats

Il était donc temps d’arriver aux plats de résistance. Enfin là mon estomac devait lui être bien résistant avec tout ce que j’avais goûté précédemment …

La partie des plats est divisée en deux : 

  • les plats en libre-service
  • la rôtisserie avec des plats à commander

On retrouve en libre-service tous les grands plats de la gastronomie française : blanquette de veau, tripes à la mode de Caen, daube de bœuf etc …

Tandis qu’à la rôtisserie, ce sont les plats qui nécessitent des préparations à la minute, comme le magret de canard, le foie de veau en persillade, le filet de dorade. 

C’est aussi à la rôtisserie qu’on retrouve les plats signature des Grands Buffets : l’os à moelle, le vol au vent de ris de veau aux morilles, les coquilles Saint Jacques etc … On voit alors les cuisiniers se presser aux fourneaux et nous servir directement au comptoir. C’est vraiment super sympa !

Les fromages

Je ne sais pas si vous avez vu passer l’information, mais depuis décembre 2018, les Grands Buffets proposent le plus grand plateau de fromage au monde dans un restaurant.

Ce sont pas moins de 111 fromages qui sont disponibles. En vrai amatrice de fromages, c’était un vrai supplice de devoir choisir. En fait j’ai fait au plus simple : chercher les fromages que je connaissais le moins et qui me donnaient envie de goûter. Malgré ça, vous verrez plus bas comme mon assiette était bien garnie. 

Sinon là aussi les condiments qui allaient bien étaient disposés juste à côté : miel, confitures, etc … 

Mais surtout ce que j’ai trouvé vraiment super, c’était la présence d’une petite étiquette avec le nom du fromage, le type de lait, sa provenance géographique ainsi que sa puissance. Du coup c’était plus facile pour savoir quel fromage manger en premier. 

Les desserts

Je ne suis pas très bec sucré, même si de temps en temps je me laisse tenter par de belles pâtisseries, ou bien des classiques de la gastronomie française.

Les Grands Buffets de Narbonne offrent justement toute cette palette de desserts maison que j’adore : riz au lait, îles flottantes, fromages blancs, compotes, gaufres, crêpes …

Mais j’y ai aussi trouvé des desserts plus modernes, en verrines. Là c’est parfait pour finir le repas, car les quantités sont petites et si on a succombé à pas mal de plats avant c’est parfait !

Notre déjeuner aux Grands Buffets

Bon, j’espère qu’après avoir fait le tour de tous ces buffets, vous avez encore l’eau à la bouche, car là je vais vous raconter et montrer ce qu’on a pu déguster.

Autant vous dire tout de suite, que ce ne sont pas les quantités habituelles qu’on a l’habitude de manger. D’ailleurs le soir, alors que j’avais un apéro avec la TeamblogMTP je n’ai quasiment rien touché.

Quelques minutes après notre arrivée, on nous a déposé une belle assiette de beurre avec du pain. Surtout n’y touchez pas ! Vous aurez l’estomac trop vite rempli.

grands-buffets
Sur notre belle table, pain et beurre

Nos entrées

Juste pour rappel, pour ce repas, nous étions 2, et nous avons partagé, très souvent notre assiette, histoire de goûter un peu à tout. 

On a commencé par les crustacés : crevettes sauvages, demi-homard et langoustines, avec la sauce mayonnaise et cocktail. Là j’émets un petit bémol sur les langoustines et crevettes, un peu trop cuites à mon goût. Sinon le reste était vraiment très frais et très goûteux.

J’ai enchaîné par la soupe de poissons, tandis que mon homme faisait la fête au foie gras. J’ai juste pris un petit bol, mais il avait un sacré goût d’y revenez-y tellement c’était bon, avec en plus le croûton à la rouille ! Mais si je voulais goûter de tout il fallait être raisonnable. 

Du coup, j’ai enchaîné sur les foies gras et le pâté en croûte. J’avais un peu peur pour les foies gras, car les faisant moi-même avec des foies achetés auprès d’un petit producteur du Lot, la Ferme de Larcher, je craignais ne pas avoir le même standing. Et bien non, non seulement ils étaient très bons, très bien cuits, mais en plus les différentes saveurs rajoutées (Muscat et eau de vie il me semble) ne prenaient pas trop le pas sur le foie gras. Je me suis même tentée à la crème brûlée au foie gras, que j’ai adoré ! Après là aussi un sans faute pour le pâté en croûte, aucun rapport avec les premiers prix.

Ensuite sur insistance de mon homme, nous avons goûté la charcuterie et les jambons crus. Là déjà je commençais à voir mon estomac me dire qu’il avait déjà bien mangé. Mais il fallait tester quand même … Bon point pour la charcuterie, et pour les jambons crus, cette dégustation de plusieurs jambons d’affilée c’était vraiment intéressant pour comparer. Notre dévolu s’est porté sur le jambon Espagnol.

Nos plats

A ce moment-là j’étais bien incapable de manger un gros plat consistant. Du coup, je me suis dirigée vers un de leurs plats signature : l’huître chaude. Au niveau des quantités c’était parfait pour moi. Elle était vraiment bonne et bien cuisinée. Moi qui suis fan des huîtres crues, cette version m’a vraiment plu.

Mon homme a préféré prendre l’œuf poché, puis l’aile de raie. Si j’ai vraiment aimé son œuf, j’ai moins aimé l’aile de raie, en fait de base je n’en suis pas fan.

Nos fromages

Voilà le buffet pour lequel je m’étais réservée. Pour tout vous dire, j’attendais ça avec impatience. 

J’ai ainsi pu assouvir ma curiosité face à certaines spécialités que je connaissais de nom, comme la cervelle de Canut, mais que je n’avais pas eu l’occasion de goûter. J’avais envie de tester des fromages originaux comme le pavé à la Leffe blonde, ou la tomme aux fleurs, mais aussi des fromages affinés très longtemps comme le gouda de 1.000 jours et la mimolette extra-vieille, mais aussi des fromages qui sentent mauvais comme le Vieux Lille et le Mizotte.

Le tout était accompagné de pain et de vin bien sur ! 

D’ailleurs à propos de vin, les Grands Buffets m’ont aussi bluffé à ce niveau car ils proposent énormément de vins, gardé sous vide, et qu’on peut déguster au verre, même les plus chers ! Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à vous référer à un de leur sommelier. La nôtre a vraiment été de très bons conseils en fonction de nos goûts et de nos plats. Sachez aussi que les ventes de bouteilles à emporter sont possibles et se font au prix producteur, sans compter que si on aime une bouteille dégustée en cours de repas, celle-ci est offerte pour toute caisse de 6 achetée. 

grands-buffets
Notre assiette de fromages

Nos desserts

Et pour finir nos desserts …

J’avais envie de frais et du coup je me suis laissée tenter par des verrines très fraîches et délicieuses, tandis que mon homme a dégusté une gaufre au chocolat, une fraise au chocolat de la fontaine au chocolat et une tartelette aux fraises. 

C’était parfait pour finir un si bon repas.

Bon alors, on y va ?

Sans hésiter oui !

Je vous le redis, j’y étais allée avec pas mal d’appréhension, mais j’ai été agréablement surprise par la quantité des mets proposés déjà, mais aussi par leur qualité. Tout était vraiment bon.

Et puis le cadre et l’accueil, vraiment typiques des brasseries du début du 20ème siècle étaient vraiment parfaits. Tout le monde était vraiment hyper attentifs. Quand nous revenions des buffets, notre assiette avait été débarrassée, bref tout le monde a été aux petits soins.

Eu égard à tout ça, le prix est tout à fait correct à 35,90 €, pour les plus de 10 ans et sans les boissons. Un seul conseil : réservez bien en avance, car ils sont très souvent plein.

Et vous, y êtes-vous déjà allés ?

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

2 commentaires

DEBOES · 28 mars 2019 à 7 h 52 min

C’est le seul restaurant buffet que j’accepte de faire. C’est vraiment qualitatif. Surtout rien à voir avec ce que l’on trouve de l’autre côté de la frontière espagnole. Pour moi la partie que j’apprecie le moins reste les desserts. Si vous ne connaissez pas il faut le faire au moins une fois. C’est vraiment le top.

    cuisinedecircee · 28 mars 2019 à 8 h 41 min

    Je n’ai pas testé les buffets en Espagne. Ce n’est pas top ? Là par contre les Grands Buffets à Narbonne, c’était vraiment très bon.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :