Je débute avec le Cooking Chef Gourmet

Publié par Circée le

debute_cookingchefgourmet

Quand on débute avec le Cooking Chef Gourmet (CCG), ce n’est pas forcément évident de s’y mettre. Le robot offre de base pas mal de fonctionnalités et boutons et on ne sait pas trop comment  se lancer ni par quoi se lancer.

C’était une vraie demande sur le groupe Facebook que je tiens. Du coup j’ai essayé de rassembler toutes les questions qui pouvaient revenir régulièrement. En effet quelques personnes au final regrettaient leur achat, et je trouvais ça dommage car le Cooking Chef Gourmet offre vraiment de nombreuses possibilités.

debute_cookingchefgourmet

Les différentes fonctionnalités du robot

Maîtriser tous les boutons du Cooking Chef c’est ce qui peut être le plus difficile. Quand on veut débuter rien de mieux qu’un petit tuto en vidéo que j’ai fait il y a déjà pas mal de temps.

Ne vous inquiétez pas pour le bruit, mon bol était vide et du coup ça couinait pas mal. Une fois avec de la nourriture à l’intérieur ça se passe normalement.

Pour régler ces 3 éléments (température, durée et rotation) commencez par le bouton de gauche, puis allez vers la droite, sinon tout saute.

La température

La température du CCG va jusqu’à 180°C. On appuie sur le bouton Température et il suffit de tourner le petit bouton vers la droite pour augmenter la température, degré par degré. C’est vraiment hyper précis ! On appuie alors sur le petit bouton qui tourne et la température est fixée.

Si on fait cuire quelque chose dans le bol en le faisant tourner, je pense notamment aux woks qu’on met à une température élevée, lorsqu’on va dépasser le 60°C , le robot va biper fort pour passer en mode HSHT. Il faut alors appuyer 3 secondes sur le bouton Température pour déloquer le mode. On peut alors augmenter la vitesse de rotation de la pâle.

La température augmente doucement pour atteindre le niveau souhaité, mais ne vous attendez pas à un bip, il n’y en aura pas. Une fois la température atteinte, elle reste alors stable. 

Pendant que la température est en train d’augmenter, vous pouvez la voir en appuyant sur le bouton Température.

La durée

Là aussi il est très facile de régler la durée, par période de 5 secondes. Il suffit d’appuyer sur le bouton de la durée et de tourner le petit bouton vers la droite. Afin de fixer la durée, on appuie une fois sur ce même bouton.

La durée permet de fixer une durée de cuisson, une durée de cuisson et rotation d’une sortie (du bol, sortie haute ou sortie du côté) ou la durée de rotation seule.

La rotation

C’est une fonctionnalité super pratique. On peut choisir de faire tourner de différentes manières, et vous allez voir il y a un petit numéro quand on tourne :

  • 0 : de façon continue
  • 1 : avec 5 secondes de pause
  • 2 : avec 10 secondes de pause
  • 3 : avec 20 secondes de pause
  • 4 : avec 30 secondes de pause
  • 5 : avec 40 secondes de pause
  • 6 : avec 50 secondes de pause
  • 7 : avec 1 minute de pause
  • 8 : avec 2 minutes de pause
  • 9 : avec 5 minutes de pause

C’est bien pratique pour la cuisson, pour éviter que ça n’accroche et que tout cuise de manière uniforme.

Les programmes

Le dernier bouton permet de :

  • lancer les recettes programmées qu’on verra plus loin dans l’article
  • changer la puissance de l’appareil suivant les recettes
  • modifier les paramètres (langue etc …)

C’est un bouton qui sert très peu.

Le gros bouton du bas

Le gros bouton du bas indique plusieurs marques : 

  • P : c’est la fonction pulse. Ça sert à lancer la rotation de manière très courte. En fait cette fonction ne sert clairement que pour la sortie haute : le blender ou bol multifonction.
  • O : c’est le bouton d’arrêt 🙂
  • la flèche qui tourne : on lance la rotation grâce à ce bouton-là. C’est le bouton à lancer en dernier après la température, la durée et la fréquence de rotation.
  • la graduation de min. à max. : la graduation sert à modifier la vitesse de rotation, pour les 3 sorties.

Les différentes sorties du robot

Le CCG dispose de 3 sorties : 

  • celle du bol (1)
  • celle du haut, appelée sortie rapide (2)
  • celle du côté, appelée sortie lente (3)

La sortie au niveau du bol

Il y a plusieurs trous , où on peut mettre les différents fouets. D’ailleurs il est possible de mettre parfois 2 fouets en même temps pour les préparations. 

La sortie rapide

Elle sert pour les accessoires comme le bol multifonction ou bien le blender. Il est indispensable qu’elle soit bien fermée quand on lance la cuisson, sinon celle-ci ne peut pas commencer.

La sortie lente

C’est la sortie qui sert pour les accessoires comme les extracteurs de jus, le hachoir, l’appareil à pâtes etc …

Je commence à cuisiner avec mon Cooking Chef

Si vous avez besoin ou envie de vous faire guider, je vous invite à tester les recettes programmées, sinon passez directement au mode manuel.

Quand on cuit avec son CCG, on pense à mettre la protection anti-éclaboussures qui est parfois indispensable sinon ça ne chauffe pas.

Les recettes programmées

L’accès aux programmes se fait sur le 4ème bouton du panneau d’affichage, celui avec les points et les tirets.

Pour ces recettes, pour ceux qui connaissent le Thermomix, ce n’est pas du tout pareil. Il est vraiment indispensable d’avoir le petit livret à côté de soi pour savoir quoi rajouter. Après pour ce qui est des températures et de la durée de cuisson, c’est l’appareil qui gère. 

Quand on débute avec le Cooking Chef Gourmet, c’est pas mal.

Perso, ça ne m’a pas convenu, car j’aime faire mes propres recettes, rajouter les ingrédients que je veux, quand je veux.  

Le mode manuel

Pour utiliser le mode manuel, il faut bien savoir comment fonctionne les boutons, et si vous n’avez pas encore visionné mon petit tuto en vidéo plus haut, c’est le moment d’y retourner.

Rappel des températures

Etant donné que le CCG est précis pour la cuisson, grâce au système de l’induction, autant en profiter pour utiliser les bonnes températures. Ce n’est pas parce qu’on débute avec le Cooking Chef Gourmet, qu’on doit faire n’importe quoi !

Voici ce qu’on peut faire :

  • de 20 à 40 °C : les pâtes levées, comme la pâte à pain, à brioche, à pizza etc …
  • de 40 à 80 °C : les cuissons à basse température, qui permettent de garder le maximum de vitamines pour les légumes, comme des poêlées de légumes par exemple
  • de 80° à 100°C : les cuissons de plats mijotés comme la blanquette, le bourguignon, le risotto, le riz au lait, la crème au chocolat
  • 120 °C : on y fait la meringue italienne, pour napper les tartes au citron
  • de 140 à 180°C : les cuissons à vif pour saisir et rissoler comme les woks, le pop corn, le caramel …

Les premières recettes à choisir

En recettes sans cuisson, je vous invite à faire : 

  • une pâte à pain. On utilise alors le bol et le pétrin.
  • des carottes râpées. On utilise alors le bol multifonction et la lame à râper. 
  • un cake citron amandes. On utilise alors le batteur K et le bol.
  • du lait d’avoine. On utilise alors le blender.

En recettes avec cuisson, c’est toujours bien de faire : 

  • un chili sin carne, pour apprendre à maîtriser la cuisson mijotée
  • une tarte au citron meringué, pour découvrir la cuisson de la meringue et s’exercer à cuisson sur des cuissons mijotées avec la crème au citron.
  • les îles flottantes, pour maîtriser la cuisson mijotée de la crème anglaise et la cuisson des œufs

Là ce ne sont que des recettes pour débuter, après vous pourrez en trouver d’autres ici : recettes au Cooking Chef Gourmet.

Les accessoires du Cooking Chef Gourmet

Le CCG est un robot déjà bien fourni en termes d’accessoires (cf. mon article de présentation du Cooking Chef Gourmet), mais il y en a aussi d’autres disponibles. Régulièrement il y en a des nouveaux, vous pourrez les retrouver sur le site officiel de Kenwood.

Là je ne vous parle que ceux que je possède, ou que je connais. En tout cas, quand on débute avec le Cooking Chef Gourmet on a vite envie de rajouter des accessoires complémentaires.

Le bol multifonction

Il était livré de base avec mon CCG, et il avait pas mal de lames pour râper les carottes de 2 tailles différentes, faire une sorte de brunoise, râper le parmesan ou des copeaux de chocolat, faire des tranches de 2 épaisseurs différentes. 

C’est vraiment un accessoire utile au quotidien, et en plus hyper pratique à nettoyer. 

Le blender

J’adore ce blender ! Il est super solide, on peut mixer pas mal de choses avec, notamment des fruits glacés avec des glaçons en plus pour faire des smoothies c’est vraiment super pratique.

J’aime aussi la spatule qui va dedans et qui permet de remuer l’intérieur pour que ça mixe correctement.

Dans ce blender, je fais souvent des laits végétaux. Je mixe aussi des coquilles d’œufs, qui vont dans mon lombricomposteur. Je fais des smoothies avec toutes les fibres.

Son point faible ? C’est indéniablement son poids. Mais c’est la matière solide on il est fait, qui fait que c’est solide et permet de mixer de très nombreuses choses.

Le hachoir de boucher

J’ai plus précisément gardé l’accessoire qui allait avec mon Classic Chef, et j’utilise un adaptateur pour aller sur mon CCG, mais l’accessoire est quasiment identique.

Il est super pratique pour hacher toutes les viandes. On peut donc facilement faire : les hachis parmentier, les pâtés et terrines, les saucisses. Et oui il y a même un petit embout pour faire les saucisses. Je n’ai pas testé jusqu’à présent. 

Il existe 3 types de grilles en acier, qui permettent d’hacher plus ou moins gros, et donc donner plus de texture à la préparation.

Le petit bémol c’est le nettoyage, qui peut être difficile au niveau des grilles. ll faut vraiment bien gratter et ne pas laisser sécher l’accessoire sinon c’est vraiment galère. En plus là on oublie le lave-vaisselle, car ça modifie la texture de l’accessoire.

L’extracteur de jus

C’est l’accessoire à avoir quand on fait attention à sa santé. On peut y faire les jus de fruits et légumes, mais aussi les laits végétaux. On récupère alors le jus d’un côté et les fibres de l’autre.

Attention, on ne jette pas les fibres hein  On les réutilise avec des pâtes à pancakes ou à cake, c’est vraiment super pratique.

La centrifugeuse

C’est un accessoire que je possède. J’y fais des jus divers et variés, notamment ceux avec des pépins, ou des grains. Ceux-ci sont alors retenus par le tamis et le jus est alors bien liquide et sans morceaux.

La grande cheminée permet de mettre des morceaux de pommes importantes, voire des pommes entières, ce qui est super pratique.

Là, le point faible est aussi le nettoyage, pas de tout l’appareil loin de là, juste le tamis, où vont tous les petits résidus. Sinon le reste est facile à nettoyer.

Les différents fouets

Le batteur souple, je m’en sers essentiellement pour les sauces, du type sauce béchamel ou crème au chocolat aussi.

Le mélangeur me sert pour tout ce qui est de saisir des aliments. Ils sont souvent de petite taille, du coup le mélangeur les soulève et permet de les retourner facilement et du coup de les cuire de tous les côtés. 

Le batteur K est mon allié pour toutes les pâtes à cakes, muffins etc …

Le fouet me sert non seulement pour monter les blancs en neige, mais aussi pour les préparations liquides du type pâte à crêpes.

Le pétrin me sert uniquement pour toutes les pâtes levées.

Voilà quand on débute avec le Cooking Chef Gourmet, on a donc pas mal de choses à apprendre. Mais il ne faut pas s’inquiéter, il faut pratiquer et on y arrive vite.

Il ne faut pas hésiter à me poser des questions en commentaires, je compléterais l’article si d’autres aspects  restent à éclaircir.

Liens affiliés avec Amazon

Pour se tenir au courant des nouveautés
Placeholder Placeholder

2 commentaires

Ghizlaine Ghiz · 3 novembre 2019 à 11 h 50 min

bjr,merci beaucoup,je reçois le mien demain,bien pour debuter

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :